« En instance de divorce », la femme du député Issa Sall se confie au juge : « il me frappait…»

29

Le député Issa Sall et son épouse serait en « instance de divorce ».

Le candidat de PUR à la dernière élection présidentielle qui est accusé de « violences conjugales », avait saisi depuis juin 2020, le tribunal aux fins de divorce pour incompatibilité d’humeur. Face au juge, sa femme confie.

Les confessions d’une épouse « battue »

Mariés depuis le 25 septembre 2008, les choses semblent ne plus corder entre le candidat de PUR à la dernière élection présidentielle de 2019 et son épouse Ramatoulaye Diallo. Selon l’Observateur qui vend la mèche, ils seraient en instance de divorce.

Face au juge l’épouse du député confie: « Il me frappait et comme je n’ai pas réagi, il a continué à me frapper. Issa Sall avait même déchiré mon passeport qui contenait des visas en cours de validité, en plus de menaces de mort ».

Le 15 juin 2020, Issa Sall avait saisit le tribunal pour enclencher la procédure de divorce. La raison, le député avait fait la requête auprès du tribunal pour incompatibilité d’humeur. Contacté par le journal, il réfute l’affaire. « Je crois que vous vous trompez de personne », raccroche t-il ensuite sans autres mots.

METRODAKAR

SHARE